Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

RENAULT Laguna Coupé 2.0 dCi 180 gt...

... le plaisir auto en robe du soir !


par Alain INIAL

Esthétiquement réussie, élégante et fluide, le dernier coupé de Billancourt arbore cette vague qui, comme un frisson la parcourt des feux avants à la malle arrière en épousant les passages de roues et soulignant les portières d'un joli trait de plume. Une vraie vague de surf. Mais il est vrai que la marque au losange a eu du temps pour plancher sur la table à dessin et peaufiner ce coupé, le seul, l'unique depuis la Renault Fuego des années 80.



RENAULT Laguna Coupé 2.0 dCi 180 gt...
Avec lui, les coupés et le haut de gamme reprennent le dessus, aux cotés de la Vel Satis aux traits vieillissants et qui n'a jamais pu imposer sa griffe dans le segment supérieur. Louis Schweitzer avait eu le courage de lancer cette " nouvelle ligne " des modèles Renault tout comme il avait eu le courage de reconnaître s'être trompé.

Directement issu de la Laguna de troisième génération à laquelle il emprunte la base et les motorisations, le Coupé, reconnaissons lui cet avantage, est bien plus accrocheur pour l'œil avec une robe d'une rare élégance. Il pourrait bien ravir le titre du plus beau Coupé que détient la 406 depuis longtemps, mais il est vrai que le coupé du lion est passé entre les mains d'un Pininfarina, personne n'y est insensible. Le coupé 407, quant à lui, n'a jamais pu remplacer son grand frère.

Pour l'aspect externe toujours, le coupé revient à des lignes plus anguleuses, c'est dans l'air du temps, et une large entrée d'air à l'avant, petit capot plongeant et ligne de toit très courte en forme de bulle (on se croirait chez Audi) complètent la carrosserie. Pour l'arrière, c'est une question d'appréciation de chacun, la ligne de toit vient se resserrer en " cul de poule " pour finir en becquet au dessus du losange arrière omniprésent, double sortie d'échappement, style " sport " et qu'on ne cache plus pudiquement comme on l'a fait depuis plusieurs années.

Et entrez donc ! Pas vraiment de différence notable à l'intérieur avec la Laguna III, la même planche de bord donc, avec  le revêtement plastique granuleux qui s'enfonce à la pression du doigt (très bien pour les petits chocs !). Une finition certes sobre sans être spartiate, les adeptes du confort moelleux y trouveront quand même leur compte.

RENAULT Laguna Coupé 2.0 dCi 180 gt...
Et puis, après tout, nous sommes dans un coupé, alors on peut bien abandonner quelques gadgets pour un peu de frime et un brin de sport. Et bien, malgré ça, les concepteurs ont réussi leur pari, caser 4 places (mais 4 vraies places) y compris à l'arrière où des adultes peuvent s'installer. Attention toutefois aux " plus de 1, 90 m. ", qui pourront toucher le plafond, un plafond plongeant vers la plage arrière. Coté coffre, une bonne note également avec ses 423 dm3, beaucoup de berlines ne les approchent pas. On a beaucoup aimé les sièges semi-baquets bicolores dont le maintien est un pur régal et l'aspect visuel du plus bel effet. Une mention aussi pour les dossiers arrière rabattables qui dégagent une surface de charge plus que généreuse.

Moteur s'il vous plait ! Si l'on retrouve selon les offres des groupes bien connus, nous nous sommes fort logiquement tournés vers la finition GT flanquées de ses 4 irrésistibles roues directrices dont on dit le plus grand bien à juste titre.

Le système amène un confort et une maniabilité supplémentaire à petite vitesse, en ville par exemple et pour stationner et une sécurité accrue en virage à vitesse élevée. Pas vraiment besoin d'enfoncer l'accélérateur pour apprécier le coté positif du système, la différence se fait sentir à vitesse raisonnable. Le châssis encaisse les virages sans l'ombre d'une difficulté. Le Coupé vire bien à plat et se joue des sinuosités de la route.

Avec le 2.0 litres dCi de 180 ch, accélérations et reprises sont à la hauteur des espérances. Pas besoin d'aller très loin pour comprendre qu'il faudra garder l'œil sur le compteur (et sur l'emplacement des radars), d'autant que la position de conduite est bonne, le volant a une amplitude de réglage qui convient à tous les gabarits de conducteurs.

C'est donc dans un segment quasi inconnu de la marque au losange que le Coupé Laguna débarque. Pas d'ambition affichée de la part des responsables mais de réels espoirs surtout face à la 407 coupé qui n'est plus de la prime jeunesse et dont la ligne est beaucoup plus lourde, beaucoup moins fluide. Seul bémol à l'histoire, quand on est capable de sortir plus de 40000 € pour un coupé, on va également voir les show-rooms de BMW, Alfa ou Audi pour comparer avec les A5, Brera ou autre BMW série 3 coupé. Le seul atout étant d'être issu des chaines de fabrication françaises et d'afficher une forte personnalité.

La voiture est belle, certes, mais saura-t-elle être vertueuse ? On le saura bientôt et ses qualités dynamiques devraient l'y aider … Et puis, il y a ce malus… quelle idée !
RENAULT Laguna Coupé 2.0 dCi 180 gt...

quelques chiffres !

Prix (€) : 39750
Puissance fiscale (CV) : 12
Type moteur:
4L
Cylindrée (cm3) : 1995
Puissance maxi (ch/tr) : 180/3750
Couple maxi (mkg/tr) : 40.8/2000
L / l / h (cm): 464/181/139
Réservoir (L) : 66
Coffre (dm3) : 423
Poids (kg) : 1539
Vitesse maxi (km/h) : 223
De 0 à 100km/h (s) : 8"5
1000 m DA (s) : 29"6
Conso mixte (L/100 km) 6.5
Rejet CO2 (g/100 km) : 172 M750
RENAULT Laguna Coupé 2.0 dCi 180 gt...

notre conclusion !

Une voiture bien attirante qui manquait à la gamme du losange. Carlos Gohn l'avait compris lorsqu'il a pris les rênes de l'entreprise et a voulu rompre avec le passé. Le coupé est là, il est beau et on lui souhaite une longue carrière. Mais fera-t-il le poids en face de ses concurrents d'outre-Rhin installés depuis longtemps sur le marché ? Un seul argument peut faire pencher la balance … le prix !

  Image

Image

Une belle gueule
Quatre roues directrices
Volume du coffre pour un coupé
Confort général

Image

Habitabilité arrière
Becquet disgracieux
Concurrence allemande

Notez

au hasard des essais déjà parus...
< >

Lundi 10 Novembre 2014 - 01:00 Opel Corsa 1.0 Ecotec Turbo Cosmo

Lundi 27 Octobre 2014 - 23:12 Volvo XC60 D4 Geartronic 8 Summum

édito | les news en live | focus | essais | reportages | hier | librairie | bloc notes | services | salons | 16 soupapes | Miniastory | Rêve & Prestige | évasion


le magauto magazine automobile