Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
essais

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...

…un peu de peps venu d'ailleurs


Par Patrick RENZI

Berne - Tournant résolument le dos au GPL sacrifié par quelques politiques sans lendemain, Chevrolet offre un groupe mazouté à sa petite Aveo déjà testée par ailleurs. Opportuniste dans l'âme et soucieux de satisfaire une demande européenne toujours massive malgré les attaques fiscales portées au diesel, le constructeur américain construit une gamme intelligente, aussi variée que complète et n'hésite désormais plus à se frotter à la concurrence locale, grâce à une qualité produit en nette progression, une identité forte qui se démarque et un rapport prestation-prix souvent à son avantage.



Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...

QUELQUES GENERALITES

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
C'est fou, le chemin parcouru par Chevrolet depuis son retour aux affaires en 2005. Devenu aujourd'hui quatrième constructeur mondial avec plus de 4 millions de véhicules vendus dans 130 pays, le géant américain, satellite de la nébuleuse GM, n'en finit pas de nous étonner agréablement. A l'occasion du Centenaire de la marque, Chevrolet met les petits plats dans les grands et a présenté, cette année, pas moins de 7 nouveautés, Orlando, Captiva, Corvette Grand Sport Coupé, Aveo 4 et 5 portes, Cruze 5 portes, Camaro coupé et cabriolet, sans oublier l'intelligente Volt.

LE TOUR DU PROPRIO

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
Nous passerons somme toute rapidement sur les aspects extérieurs de cette Aveo diesel, puisqu'elle reprend point par point les carrosseries 4 et 5 portes des modèle essence que nous avons déjà testées il y a quelques semaines. Sur la variante hayon qui nous accompagne aujourd'hui et sur laquelle porte notre préférence pour sa polyvalence plus aboutie et son homogénéité esthétique plus convaincante, on retrouve cette allure jeune et dynamique qui lui va si bien et qui séduit les regards. C'est bon signe. Sans être une Corvette ou une Camaro, l'Aveo 5 portes n'a pas renoncé à un certain pouvoir de séduction.

ESPACE INTERIEUR

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
Ce qui surprend le plus quand on pénètre dans l'habitacle de notre Aveo, c'est l'espace généreux offert aux passagers. Conçu avec intelligence et réflexion, l'implantation du mobilier, le dessin des sièges, les habillages retenus participent largement à cette sensation de bien-être qui règne à bord de l'Aveo.  Assis sur des sièges que nous trouverons un brin décourageants à la longue, on apprécie la planche de bord dont l'approche bicolore retenue sur notre version d'essai est du plus bel effet visuel, plus que qualitatif. Car, et c'est probablement le talon d'Achille de l'Aveo, les matériaux utilisés, le niveau des assemblages et la qualité des finitions méritent encore quelques efforts pour se rapprocher des meilleures références actuelles. L'instrumentation conducteur regroupe l'essentiel, sous ce fameux bloc compteurs style moto cher à Chevrolet qui a pris soin, cette fois, d'intégrer le tachymètre dans la partie digitale.

ASPECT TECHNIQUE

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
Implanter un groupe diesel en Europe est une première sur une Chevrolet. Surprenant quand on sait que la demande existe et que le choix borné de l'offre GPL était une erreur stratégique, puisque trop dépendante de bienveillances fiscales toujours très aléatoires. Et puis, franchement, faire un plein de GPL est une expérience qu'il vaut mieux voir de loin, sans compter la capacité du coffre sérieusement amputée par la bonbonne de gaz. Bref, voilà ici, un petit turbo diesel 1.3 litre dans une variante 95 ch/210 Nm accouplé à une boîte méca 6 rapports. Bloc fonte, semelle et culasse alu, 16 soupapes, injection common rail multi-injection à 1600 bars, ce moteur Ecotec connu, d'origine transalpine (Fiat), œuvre déjà sous le capot de la Corsa, esprit de groupe oblige… Pour les aficionados du CO², sachez que le 75 ch n'émet que 99 g, tandis que le dynamique 95 ch grimpe à 108 g. On n'a rien sans rien.

SUR LA ROUTE

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
On ne reviendra pas sur tout le bien que l'on pense de l'Aveo 5 portes, de ses prestations routières globalement satisfaisantes et même surprenantes parfois. De sa tenue de route insolente pour ce genre de petite citadine essentiellement due à un nouveau châssis un tantinet incisif à son confort de suspension bienveillant malgré les jantes de 17 pouces optionnelles qui étaient montées sur notre voiture, l'Aveo est une auto facile et agréable à vivre qui plus est, dotée d'équipements de série multiples. Dommage que les sièges soient usants sur le terme et que certains matériaux auraient pu être bannis.  Côté visibilité ¾ arrière, c'est vrai aussi que, même si c'est tendance du point de vue esthétique, les poignées grossièrement dissimulées ne sont pas une riche idée sécuritaire. En fait, c'est le 1.3 litre qui est à l'origine de la fête. Avec son tempérament de rital, ce moteur plein de vie transfigure la voiture en lui offrant une dynamique supplémentaire. Du couple à foison, des performances vives, une boîte méca bien étagée et voilà que notre Aveo est un régal aussi bien en ville que sur les petites routes sinueuses.  Et même sur voies rapides, le diesel se fait oublier grâce à une insonorisation poussée. Bien sûr la capacité du coffre n'a rien d'exceptionnel quoique pour une citadine…et de toute manière, la modularité fait le reste.

CONCLUSION

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...
L'Aveo pour compacte urbaine qu'elle est, n'en est pas moins une voiture extrêmement agréable à vivre pour un tarif particulièrement mesuré sans pour autant tomber dans les absurdités du low cost. Déjà appréciée dans sa variante essence, elle l'est encore plus avec ce diesel plein de vie aux gènes italiens qui lui donne ce supplément d'âme. Il est vrai que 210 Nm de couple, ça arrange bien les choses et les performances de notre Aveo VCDi sont étonnement surprenantes et agréables au quotidien. Pratique et polyvalente, utile et sympathique, taquine et séductrice, l'Aveo devrait faire mal à la concurrence pour peu que le réseau s'en donne la peine et monte au filet. Il y a bien ces sièges aux ergonomies aléatoires et ces plastiques malsains qui hantent l'espace de vie, un peu cette visibilité déficiente sous certains angles, ce réseau parfois anémique, mais pour le reste, c'est quasiment un sans faute que beaucoup envient. L'Aveo 5 portes à la sauce diesel 95 ch est une des meilleures citadines du moment, je vous assure…

Chevrolet Aveo 1.3 VCDi 95 LTZ...

Notez


au hasard des essais déjà parus...
< >

Lundi 27 Octobre 2014 - 23:12 Volvo XC60 D4 Geartronic 8 Summum

Vendredi 17 Octobre 2014 - 16:57 Renault Twingo 0.9 SCe 70 Intens

édito | les news en live | focus | essais | reportages | hier | librairie | bloc notes | services | salons | 16 soupapes | Miniastory | Rêve & Prestige | évasion


le magauto magazine automobile