Accueil Accueil       Version imprimable Version imprimable          Partager Partager
hier

Année 1961…

… belle cuvée !


par Anne-Sophie Descamps

Que ce soit pour le vin ou les voitures, l'année 1961 fut une belle cuvée… Dans les salons, les voitures les plus diverses sont présentées, petites ou grandes, citadines, de luxe ou de course... il y en a pour tous les goûts…. Les années 60' sont synonymes de grandes avancées techniques, stylistiques, qui font le bonheur de tous !



Affiche Salon 1961
Affiche Salon 1961

Renault 4L
Renault 4L
Pour la dernière année, le Salon de l'Auto de Paris se tient au Grand Palais et présente entre autre la Simca 1000…. A Genève, au palais des expositions de Plainpalais, on découvre la Jaguar Type-E, à Détroit, le Salon International de l'Automobile d'Amérique du Nord s'installe au Cobo Center, à Francfort en 1961, BMW présente sa première voiture " moderne ", la 1500….
Retour donc sur les voitures qui ont fait l'histoire des marques avec une renommée mondiale….

Et nous allons commencer notre série par les " petites " voitures qui ont connu et connaissent toujours un succès incroyable : j'ai nommé la Renault 4 ou 4L pour les intimes, la Simca 1000, la Citroën Ami 6, la Fiat 1300…. Des noms qui restent dans nos mémoires. Nous avons déjà consacré plusieurs dossiers à la 4L, de ses origines à nos jours avec en dernière actu le 4L Trophy qui se lance chaque année à l'assaut des dunes marocaines pour distribuer du matériel aux écoliers et installer panneaux photovoltaïques et pompes à eau…. Coup de chapeau aux organisateurs, et à Renault pour la fiabilité de sa voiture…. Car elle en voit de toutes les couleurs, mais tient le choc, sans broncher….

Simca 1000
Simca 1000
La Simca 1000, premier véhicule à moteur à l'arrière pour Simca, adopte un physique classique. Les lignes arrondies, c'est fini…. 45 ch pour le premier modèle, elle sera déclinée très régulièrement, Luxe, Grand Luxe, et surtout un Coupé Bertone d'un très bel esthétisme…. Qui aura un joli succès, comme l'ensemble de la gamme d'ailleurs. Henri-Théodore Pigozzi peut être fier ; en pleine gloire, il a dû passer la main, mais grâce à lui, l'hirondelle restera longtemps dans le trio de tête des constructeurs automobiles français, distancée par la Régie Renault et en concurrence étroite avec Citroën qui présente la même année l'Ami 6, sur l'aérodrome de Villacoublay le 24 Avril…. Plate-forme de 2 CV et une ligne dynamique, très dynamique…  un mouvement à l'arrêt comme elle était décrite par Bertoni… en effet, Pierre Bercot voulait un coffre séparé de l'habitacle. Seule la solution de la lunette arrière inversée le permettait, et le projet fut accepté… les journalistes furent sceptiques mais à l'essai, il s'avéra qu'elle était nerveuse, confortable et stable, d'une tenue de route exceptionnelle… et ils le reconnurent sur le moment. A visée de clientèle féminine, l'Ami 6 transportera longtemps la marmaille à l'école et sur la route des vacances, et chargera les courses de madame, dans un coffre, pas facile à manipuler…. Il restait en effet des petits (et gros) détails à améliorer, mais il n'empêche que le succès de l'Ami 6 n'est plus à discuter ; elle cédera sa place à l'Ami 8 en 1969, après avoir été déclinée en version break.

Ford Consul 315
Ford Consul 315
Chez nos voisins italiens, la même année, c'est Fiat qui fait évoluer son modèle 1100 devenu trop étriqué pour la classe moyenne qui monte… ce seront les séries 1300 et 1500 fabriquées à 600 000 unités. Caisse monocoque, elle est résolument moderne et ressemble étrangement à la Chevrolet Corvair avec ses doubles phares et sa ceinture de caisse qu'un jonc chromé vient souligner. Une version break (Familiare) sera également présentée au salon de Turin en 1961. Elle est pleine de charme cette nouvelle Fiat, élégante même et très bien finie,  et surtout capable d'affronter les froids et les chaleurs les plus extrêmes ainsi que les routes les plus mauvaises…. C'est un modèle que l'on ne croisera quasiment plus… elle n'a pas aimé la corrosion….
Toujours en Europe, Ford propose en 1961 la Consul 315, version revisitée de l'Anglia en plus cossu et au look quelque peu américain avec ses doubles feux. Notons la lunette inversée de cette voiture que l'on a connu en versions 2 ou 4 portes.

Jaguar Type-E
Jaguar Type-E
Qui d'autre fête ses 50 ans en grande pompe cette année ? Une magnifique voiture de sport, élancée, racée, aérodynamique à souhait, une voiture à part qui fait encore couler beaucoup d'encre, saliver pas mal de monde et émerveiller tout-un-chacun…. Vous l'avez bien sûr reconnue, c'est la Jaguar Type-E…. elle est de toutes les fêtes cette année. On a pu en admirer de nombreux exemplaires coupé, cabriolet, au Salon Retromobile en Février, et nous pourrons encore en admirer lors du Retro-Festival de Caen et dans tous les rassemblements rétro cette année. Présentée à Genève le 15 mars 1961, elle fait tout de suite grosse impression… on se bouscule sur le stand. Un châssis sportif, un confort tout à fait au top pour l'époque, des performances étonnantes, et tout ça pour  un prix " dérisoire "… que demander de plus…. De nombreuses personnalités en ont d'ailleurs fait rapidement l'acquisition, Françoise Sagan, Robert Hirsch, Johnny Halliday….. et encore aujourd'hui, il en reste de nombreux exemplaires à admirer… et à piloter pour le plaisir….
Restons chez Jaguar, qui quelques mois après le lancement de la Type-E a présenté la Mark Ten (Mk X), limousine luxueuse d'une ligne basse et aérodynamique. C'est une grande auto de 5,13 mètres destinée à séduire le marché américain. L'intérieur n'est que cuir et bois précieux…. Elle est pourtant vendue trois fois moins cher que les Rolls-Royce contemporaines…. Elle n'a pas de prétentions sportives mais peut quand même emmener ses deux tonnes à 200 km/h… avec stabilité et vivacité… belle performance !

Une autre voiture luxueuse, présentée à Paris en 1961, digne des grands stylistes italiens et aux performances incroyables, c'est la Facel II, dessinée par Jean Daninos et construite à Dreux. Elle est aujourd'hui toujours considérée comme la plus belle voiture d'après-guerre. Une ligne superbe, une silhouette basse et racée avec une vitesse de pointe entre 225 et 245 km/h…. elle ne sera produite qu'à 184 exemplaires… Ringo Star et Tony Curtis ont été des acquéreurs….

Ferrari 250 GTO
Ferrari 250 GTO
Dans un autre style, mais toujours français, 1961 a vu évoluer l'Alpine A 108 en Alpine A 110. Elle fut présentée au Salon de Paris cette année là. D'un style plus agressif, elle fut disponible en Berlinette, en coupé sport et en Cabriolet. Sa renommée se fit en compétition. Elle gagna de nombreuses épreuves en Europe et fut considérée comme l'une des voitures de rallye les plus performantes de l'époque.
Dans la catégorie des sportives, mais d'un autre niveau, Ferrari sort de son chapeau en 1961 la 250 GTO, voiture légendaire s'il en est une, qui écrasera tout le monde dans les championnats de GT en 1962, 63 et 64…. Une carrosserie superbe, fluide, un nez surbaissé, une poupe tronquée, elle fut une magnifique évolution de la 250 GT SWB. Pour l'alléger, pas de pare-chocs, un habitacle quasi vide, même pas de compteur de vitesse… Ferrari aurait dû fabriquer 100 exemplaires, il n'en construisit que 39 mais la voiture fut quand même homologuée, d'où le O de GTO pour Omologato…  C'est aujourd'hui la Ferrari la plus recherchée et la plus chère…. On peut la conduire sur route… 271 km/h… attention danger !

404 cabriolet
404 cabriolet
Il y en a eu d'autres des voitures présentées en 1961 : la 404 cabriolet par exemple, la Simca Monaco, la BMW 1500, mais j'aimerai finir par un modèle unique (quoique des rumeurs persistent sur la présence d'un deuxième exemplaire), c'est la Cadillac Jacqueline, dessinée par Pininfarina, un concept en l'honneur de celle qui deviendra Madame Kennedy. Elle fut présentée à Paris en 1961. Une Cadillac habillée de Peugeot et qui augure de la ligne des futures 204. Cet exemplaire unique n'est pas motorisé, pas de freins, pas de lève-glace…. Aujourd'hui  devenue automobile, elle a fait une apparition à Bagatelle en 1998 et se promène d'expositions en concours d'élégance…. Et a été vendue le 5 Février au Grand Palais pour 212 750 € !!

Le Grand Palais
Le Grand Palais
1961 restera dans les mémoires comme un bon cru, une bonne cuvée pour les constructeurs automobiles, et les années suivantes également. La demande est de plus en plus importante, les femmes conduisent maintenant, il faut des voitures de toutes les tailles, pour tous les goûts….
1961 est aussi une excellente année vinicole, surtout en St Emilion…. Vin et voitures de luxe se sont toujours côtoyés… alors ce soir, pour fêter mes 50 ans en repensant à ces belles années, je vais m'offrir un grand Château Cheval Blanc 1961*…. Décidément, quelle bonne cuvée que cette année-là !

[http://www.lemagauto.fr/4L-generation_a4418.html]url:../../../4L-generation_a4418.html

[http://www.lemagauto.fr/Jaguar-Type-E_a2362.html]url:../../../Jaguar-Type-E_a2362.html

[http://www.lemagauto.fr/CITROEN-Ami-6_a146.html]url:../../../CITROEN-Ami-6_a146.html

[http://www.lemagauto.fr/Alpine-RENAULT-A-110_a21.html]url:../../../Alpine-RENAULT-A-110_a21.html




 






 

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
















 



Notez

édito | les news en live | focus | essais | reportages | hier | librairie | bloc notes | services | salons | 16 soupapes | Miniastory | Rêve & Prestige | évasion


le magauto magazine automobile